Financement – CETRAFACT

Trésorerie

Le décalage entre le règlement des factures et leur encaissement peut entraîner des besoins de trésorerie pour l’entreprise, indépendamment de ses performances.

Dans certains secteurs d’activité, les entreprises sont obligées, pour assurer leurs ventes, d’accorder des échéances de paiement plus longues alors qu’elles-mêmes sont soumises à dés délais raccourcis par leurs propres fournisseurs.

Le besoin en fond de roulement peut être également soutenir une volonté d’investissement, notamment pour les secteurs des TPE/PME aux démarrages ou reprises d’entreprises nécessitant une trésorerie immédiate pour développer rapidement leurs activités.

Pour répondre à ces demandes, les institutions de crédit proposent aux entreprises de multiples solutions de financement de leur poste client. Ces solutions s’appuient notamment sur la mobilisation de leurs créances commerciales et délivre en complément de l’assurance-crédit.

Les créances commerciales concernées sont limitées aux créances B2B ou B2A, leur mobilisation peut prend 3 formes :

L'escompte

L’escompte est une opération de crédit qui permet à l’entreprise de financer ses décalages de trésorerie en remettant à sa Banque les effets de commerce transmis par ses clients.

La Banque, en contrepartie de l’effet reçu (lettre de change ou billet à ordre papier ou dématérialisé), avance le montant de l’effet diminué des intérêts et des commissions.

Dans ce cas l’entreprise, supporte le risque final. En effet, si l’effet est impayé à l’échéance, la Banque débitera le compte de l’entreprise du montant de l’effet.

L'affacturage

L’opération d’affacturage ou de factoring consiste en un transfert de créances commerciales de leur titulaire (exemple : une facture) à une société d’affacturage (appelée le factor) qui se charge en tant que titulaire d’en opérer le recouvrement.

Le risque d’impayés peut être supporté par le factor (affacturage « sans Recours ») ou par le client (affacturage « avec Recours »).

Le client du factor peut demander tout ou partie du financement des créances transférées.

La Cession Daily

La cession Dailly (ou « mobilisation Dailly ») est un mécanisme d’affacturage également utilisé par les banques, permettant à l’entreprise (le cédant) d’obtenir un financement (ouverture d’une ligne de crédit) auprès d’un établissement de crédit (le cessionnaire) en contrepartie des créances cédées à titre de garantie ou d’escompte.

L’établissement de crédit est rémunéré par les intérêts perçus sur l’encours de crédit.

Cette cession nécessite la remise à l’établissement de crédit cessionnaire d’un simple bordereau daté par le cessionnaire et signé par le cédant.

Services complémentaires

La plupart des sociétés de factoring  propose des services complémentaires à forte valeur ajoutée qui s’appuient sur des outils numériques d’échanges de données et de web reporting.

Gestion du poste client

L’externalisation de la gestion du poste client permet de bénéficier rapidement d’un crédit de trésorerie tout en déléguant la charge de la gestion du recouvrement et d’imputations des règlements.

L’adhésion à ce type de contrat vous permet de vous libérer des contraintes administratives de recouvrement tout en améliorant la qualité de votre bilan et vous consacrer à votre cœur de métier. Les gains financiers et en temps sont conséquents, notamment concernant la réduction des frais généraux et de personnel.

Pour répondre à ces demandes, les institutions de crédit proposent aux entreprises de multiples solutions de financement de leur poste client. Ces solutions s’appuient notamment sur la mobilisation de leurs créances commerciales et délivre en complément de l’assurance-crédit.

Selon les contrats proposés, vous pourrez transmettre tout ou partie de votre portefeuille débiteurs aux sociétés de fatoring.

Plusieurs services optionnels vous sont proposés, en échange de la rémunération du factor par commission d’affacturage :

  • Comptabilisation des factures et notes de crédit
  • Pointage et affectation des paiements (y compris partiels)
  • Suivi de l’évolution des débiteurs et litiges, montants de liquidité
  • Mise à disposition d’outils statistiques en ligne

Avances sur factures

Les avances sur facture ou les avances sur marché sont des crédits à court terme qui peuvent vous être octroyés lorsque vous disposez de factures ou de marchés pour des travaux ou des services déjà facturés.

Ce mode de fonctionnement vous permet de recevoir de la part de la société de factoring un pourcentage défini contractuellement des factures cédées, le solde vous étant versé lors du règlement par votre client.

Les intérêts sont multiples :

  • Financer les délais de paiement accordés à vos clients.
  • Simplifier la gestion de votre poste client.
  • Optimiser votre gestion.
  • Augmenter votre capacité d’investissement et de paiement et de négociation avec vos fournisseurs.

Le recouvrement​

Chaque entreprise qui vend des produits ou des services peut se retrouver face à un client qui n’honore pas ses mensualités ou qui ne règle pas le montant de son achat. Le fait de déléguer cette activité à des professionnels présente de nombreux avantages.

  • Maîtriser les relances, le suivi des règlements, le contentieux.
  • Accélérer les règlements et minimiser les coûts administratifs.
  • Réduire les délais de paiement et la pérennité des relations commerciales. (gain 25% / formule classique).
  • Certaines société de recouvrement propose des solutions de suivi en ligne.

L’assurance crédit

L’assurance-crédit est une garantie financière qui protège les entreprises contre le risque d’impayés. En voici les avantages et bénéfices pour l’entreprise qui y souscrit:

  • Bénéficier d’un suivi permanent de la situation financière des clients et prospects.
  • Se décharger du recouvrement des factures
  • Optimiser le taux de récupération des créances impayées
  • Minimiser les coûts de gestion administrative
  • Avoir la certitude du réglement